Comment créer un site avec WordPress

Comment créer un site avec WordPress : guide étape par étape

Florent Lopez Site web Laisser un commentaire

Vous souhaitez monter votre propre site web ? Vous avez bien raison ! En effet, d’une part vous économiserez de l’argent, d’autre part vous pourrez être plus réactif pour apporter des modifications à votre site web. Découvrez comment créer un site avec WordPress en toute autonomie. Nous vous dévoilons toutes les étapes de la création d’un site WordPress. Créer votre site WordPress n’aura plus aucun secret pour vous !

👉 Petit budget ? Découvrez le micro-service de création de site WordPress.

Créer un site avec WordPress comme CMS

Il existe de nombreux systèmes de gestion de contenu (CMS) que vous pouvez utiliser pour la conception de votre site web.

Un CMS vous donne des outils faciles à utiliser pour que vous puissiez éditer le contenu de votre site sans aucune connaissance en codage. Les interfaces de ces CMS sont intuitives et font parfois penser à celles de certains médias sociaux tel que Facebook par exemple.

Selon les sources communiquées sur Wikipédia, il n’existe pas moins de 100 systèmes de gestion de contenu. Difficile pour un débutant de se faire une idée de celui qui est le plus performant, économique, accessible et adapté à son business.

Pas d’inquiétude, nous avons fait le travail pour vous. Cela dit, nous ne le cachons pas, vous auriez certainement fait le même choix avec un petit travail de recherche en amont.

WordPress leader pour la création de site web

En effet, WordPress est le CMS le plus populaire bien devant son outsider avec plus de 34% des sites web montés dessus. Il est le roi des systèmes de gestion de contenu et ce n’est bien évidemment pas par hasard.

Voici les détails clés de WordPress :

  • C’est un open source
  • Il est gratuit
  • Il est extrêmement polyvalent – possibilité de créer n’importe quel type de site internet
  • De nombreux plugins disponibles pour enrichir les fonctionnalités de bases
  • Un système rapide, optimisé et sécurisé
  • Bien paramétré, il est performant pour le référencement
  • Possède une importante communauté très active.

Créer un site avec WordPress, c’est commencer une belle expérience !

Comment créer son site web avec WordPress .com ou .org ?

WordPress.org et WordPress.com sont deux solutions web entièrement différentes.

Nous sommes habitués à voir la même chose sous chaque extension de domaine qu’une marque pourrait avoir. Eh bien, c’est différent pour WordPress.

Ccomment créer un site avec WordPress .com ou .org

Voici un moyen facile efficace de mémoriser la différence :

👐 WordPress.org – « .org » signifie « organisation »

💰 WordPress.com – « .com » signifie « commercial »

Dans cet esprit, la principale différence entre WordPress.com et WordPress.org est de savoir qui héberge réellement votre site web :

  • org : vous hébergez votre propre site (totale liberté) ;
  • com : la plate-forme s’occupe de tout (plus facile à démarrer).

Pour des raisons de flexibilité et de coût, nous vous recommandons fortement d’utiliser le .org et c’est d’ailleurs sur celui-ci que nous vous proposons de découvrir comment créer un site avec WordPress.

🎯 Note d’action – Il n’y a aucune tâche exécutable que vous devez faire à ce stade. Cette étape consiste simplement à vous familiariser avec l’outil que vous allez utiliser pour créer votre site.

Choisir le nom de son site, acheter un domaine et un hébergement web

Si vous créer un site avec WordPress pour une entreprise déjà en place, vous utiliserez logiquement le nom de l’entreprise comme nom de domaine (https://www.monentreprise.fr).

Cela dit, avec plus de 2 milliards de site web en ligne partout dans le monde, il est possible, si vous n’avez pas déposer votre marque que votre nom de domaine soit déjà utilisé. Dans ce cas, utilisez les premières lettres du nom de votre société comme nom de domaine.

En revanche, si vous n’avez pas d’entreprise et que votre nom de domaine reste à décider, il y a des règles à respecter. En bref, un bon nom de domaine devrait être :

  • Original
  • Mémorable
  • Court
  • Facile à réécrire
  • Composé de votre mot-clé principal – dans la mesure ou vous êtes prêt à pousser l’optimisation de votre site web car plus difficile à référencer mais tellement plus performant quand le travail est bien conçu !

Quelle(s) extension(s) choisir pour créer un site avec WordPress ?

Il existe de nombreuses extensions les plus connues en France étant :

  • .fr
  • .com
  • .org
  • .eu
  • .net

Vous vous demandez certainement laquelle choisir pour votre site internet et cette question est légitime. Bien souvent l’hésitation est entre les deux extensions les plus populaire, le .fr et .com.

En réalité, il ne faut pas chercher bien loin, le choix doit dépendre de votre stratégie et de la thématique de votre futur site web.

En effet, pour la création du site web d’une association, l’extension .org sera la plus appropriée. D’autre-part, pour une entreprise du BTP implantée et intervenant essentiellement sur le territoire national, l’extension .fr sera à privilégier.

Toutefois, les stratégies d’entreprise évoluent dans le temps. C’est pourquoi, dans l’éventualité où votre entreprise s’ouvrirait à l’international, vous pouvez réserver deux extensions, .fr et .com par exemple.

Vérifier si son nom de domaine est disponible

Voici un outil rapide que vous pouvez utiliser pour savoir si le nom de domaine qui vous intéresse est disponible : https://www.ovh.com/fr/domaines/.

En tapant la requête qui vous intéresse, OVH vous proposera un certain nombre d’extensions accompagnés de la mention « Disponible » ou « Transférable » dans le cas ou le nom de domaine est déjà pris.

Ainsi, vous pourrez vérifier si le nom que vous souhaitez utiliser pour votre site web est disponible.

Acheter votre nom de domaine et hébergement

💡 Remarque – Bien que passer commande d’un nom de domaine et héberger son site web puisse sembler intimidant au début, il n’y a vraiment aucune crainte à avoir. En effet, chez OVH le processus est simple et accessible à tous.

Nom de domaine et hébergement étape par étape :

Créer un nom de domaine avec OVH

Rendez-vous sur le site OVH dans le menu Web Hosting → Nom de domaine → Créer un nom de domaine.

Choisir votre nom de domaine

Tapez le nom de domaine de votre futur site web avec l’extension que vous avez choisi.

Vérifier si votre nom de domaine et disponible

Validez un nom de domaine qui doit être « Disponible ».

Commander un DNS

Commandez un DNS qui améliorera la rapidité d’accessibilité à votre site web partout dans le monde.

Sélectionnez le niveau de service « Gold ».

Choisir une offre d'hébergement

Pour votre hébergement, sélectionnez l’offre « Perso ».

Commander un CDN

Si vous ciblez aussi une clientèle étrangère, même si elle n’est que francophone, l’achat d’un CDN (Content Delivery Network) est quasiment indispensable. Un CDN permettra l’amélioration du temps de réponse de vos pages, du confort utilisateur, de la sécuriser vos données, du référencement de votre site web et de réduire vos coûts de bande passante dans chacun de vos pays cible.

Sélectionnez le certificat SSL (HTTPS) « DV Let’s Encrypt », qui suffira pour rassurer vos visiteurs.

Préinstaller le module WordPress

Sélectionnez le CMS qui vous allez utiliser pour monter votre site internet, WordPress.

Il ne vous restera plus qu’à créer votre compte OVH si vous n’en avez pas et à finaliser votre commande.

Installer et configurer un site avec WordPress

Une fois la commande passée, rendez-vous dans le menu « Web » d’OVH. Sur votre gauche apparaissent différents sous-menus qui desservent encore d’autres menus.

Cliquez sur Domaines → Tous mes domaines et retrouverez tous les domaines que vous avez commandé. Cliquez sur le domaine que vous venez de réserver et constatez que votre WordPress a bien été installé (petit rectangle affichant le preview de la page Home de votre site web).

🚨 Important – L’installation de WordPress peut prendre un peu de temps. Si vous n’avez pas encore accès à votre site web, armez-vous d’un peu de patience.

Comment accéder à son site WordPress

Pour se connecter à son site WordPress, rien de plus simple. Il vous faut simplement copier l’URL de votre site web succédé de la mention « wp-admin ». Exemple : https://www.monsiteweb.fr/wp-admin

Une fois validé, vous devrez vous identifier en tant qu’admin et renseigner votre mot de passe. Informations reçues par mail avec l’intitulé « Installation WordPress ».

Vous êtes connecté au backoffice de votre site WordPress. Maintenant, place à la configuration des différents menus proposés par l’interface de WordPress.

Créer un site avec WordPress, c'est fait !

Voilà, la structure est implantée, vous venez de créer un site avec WordPress, facile non ?

Menus de WordPress

Sur votre gauche, retrouvez l’ensemble des menus de base qui sont proposés par WordPress :

Interface WordPress

  • Tableau de bord – Ici vous pourrez afficher l’ensemble des informations essentielles au pilotage de votre site web.
  • Articles – Vous pouvez rédiger, publier et modifier vos articles de blog depuis ce menu. De plus, vous avez la possibilité de segmenter vos articles avec des catégories et étiquettes.
  • Médias – Ce menu regroupe l’ensemble des médias que vous utilisez sur votre site WordPress. Toutes les images, photos, gifs, animations, vidéos… sont stockés ici.
  • Pages – Créez et modifiez toutes les pages de votre site web dans ce menu.
  • Commentaires – Gérez ici l’ensemble des commentaires laissés par vos visiteurs.
  • Apparence – C’est à partir de ce menu que vous pouvez gérer l’apparence de votre site internet. Choisissez votre thème, la disposition de vos menus, vos widgets et la composition de vos sidebars.
  • Extensions – Ici, vous pouvez télécharger de nouvelles extensions (plugins) pour enrichir les fonctionnalités de base de votre site WordPress.
  • Utilisateurs – Vous pouvez modifier les données d’utilisateur, ajouter des utilisateurs et modifier les droits d’accès depuis ce menu.
  • Outils – Dans ce menu retrouvez tous les outils vous permettant d’importer et exporter des données.
  • Réglages – Tous les réglages de base de votre site WordPress sont à paramétrer dans ce menu.

Configurer les réglages de son site web

Réglage général

Rendez-vous dans le sous-menu Réglages → Général.

Dans un premier temps, vous devez renseigner le nom de votre site qui correspond à son nom de domaine.

Ensuite, ajouter votre slogan, c’est à dire une phrase concise qui définit explicitement votre activité ou les forces/valeurs de votre entreprise.

Laissez l’URL de votre site telle qu’elle est, à moins que vous souhaitiez y ajouter le « www. ». Toutefois, le « www. » n’a plus aucun intérêt, il est mené à disparaître.

Vérifiez que votre adresse e-mail d’administration soit la bonne, si ce n’est pas le cas, modifiez-la et pensez à consulter vos mails pour la valider.

Pour terminer avec les réglages généraux, veillez à ce que la case « Tout le monde peut s’enregistrer » soit décochée et que vous ayez sélectionner dans le rôle par défaut de tout nouvel utilisateur « Abonné ». Il ne faut pas négliger ces étapes qui peuvent mettre en péril la sécurité de votre site web.

Réglage d’écriture

Rendez-vous dans le sous-menu « Écriture ».

Si vous avez déjà créé vos catégories d’article, sélectionner la catégorie que vous souhaitez définir par défaut. Dans le cas où vous oubliez de classer un article dans sa catégorie, il sera automatiquement publier dans cette catégorie.

Il est judicieux de créer une thématique générale pour la configurée comme catégorie par défaut. Pour ce faire, rendez-vous dans le menu Articles → Catégories.

N’autorisez pas les utilisateurs à changer d’éditeur.

Pour terminer, afin de réduire le temps d’indexation de vos contenus, copiez/collez dans la fenêtre « Services de mise à jour » la liste de pings ci-dessous :

http://rpc.pingomatic.com/
http://ping.feedburner.com/
http://blogsearch.google.co.uk/ping/RPC2
http://blogsearch.google.com/ping/RPC2
http://blogsearch.google.be/ping/RPC2
http://blogsearch.google.de/ping/RPC2
http://blogsearch.google.es/ping/RPC2
http://blogsearch.google.fr/ping/RPC2
http://blogsearch.google.us/ping/RPC2
http://blog.goo.ne.jp/XMLRPC
http://blog.with2.net/ping.php
http://www.feedsky.com/api/RPC2
http://ping.fc2.com/
http://ping.syndic8.com/xmlrpc.php
http://rpc.blogrolling.com/pinger/
http://rpc.weblogs.com/RPC2
http://serenebach.net/rep.cgi
http://services.newsgator.com/ngws/xmlrpcping.aspx
http://www.wasalive.com/ping/
http://www.xianguo.com/xmlrpc/ping.php
http://ping.bitacoras.com/
http://ping.blo.gs/
http://tweetmeme.com/update/ping
http://www.bing.com/webmaster/ping.aspx?siteMap=
http://www.i-learn.jp/ping/
http://www.bloggybuzz.com/ping.php
http://rpc.twingly.com/
http://xping.pubsub.com/ping/

Réglage de lecture

Sélectionnez dans un premier temps la page qui fait office de page d’accueil de votre site web. Celle ou vos visiteurs atterriront lorsqu’ils seront redirigés vers l’URL de votre site web.

Juste dessous, et uniquement si vous avez un blog, vous pouvez sélectionner la page des articles. C’est celle qui fera office de page principale de votre blog.

En ce qui concerne l’affichage des articles, nous vous recommandons d’en afficher 10 à 15 par pages. Aussi, pensez à afficher « L’extrait » et non « le Texte complet » qui pourrait porter préjudice au référencement naturel de votre site WordPress.

🚨 Important – Tant que vos pages web ne sont pas créés et que votre site n’apporte aucun contenu textuel, gardez cochée la case « Demander aux moteurs de recherche de ne pas indexer ce site ».

Réglage de discussion

Sur un site WordPress, la gestion des commentaires est très importante. Mal configurés, les commentaires peuvent même impacter le référencement naturel de votre site notamment en créant du duplicate content (contenu dupliqué).

Afin d’optimiser au mieux la gestion des commentaires, seules les cases suivantes devront être cochées :

Réglages d’article par défaut

  • Tenter de notifier les sites liés depuis la publication
  • Autoriser les notifications de lien en provenance d’autres blogs (pings et rétroliens) sur les nouvelles publications
  • Autoriser les commentaires sur les nouvelles publications

Autres réglages des commentaires

  • L’auteur d’un commentaire doit renseigner son nom et son adresse de messagerie

M’envoyer un message lorsque

  • Un nouveau commentaire est publié
  • Un commentaire est en attente de modération

Avant la publication d’un commentaire

  • Le commentaire doit être approuvé manuellement

Pour terminer, nous vous invitons à configurer votre avatar et à cocher la case pour les afficher.

Réglage des médias

Ne touchez pas aux réglages par défaut.

Veillez à ce que les cases « Recadrer les images pour parvenir aux dimensions exactes (normalement, les miniatures sont au format carré) » et « Organiser mes fichiers envoyés dans des dossiers mensuels et annuels » soient cochées.

Réglage des permaliens

Là, on s’attaque à un sujet sensible, qui suscite des divergences d’opinion.

Aujourd’hui, il semblerait que la structure idéale des URLs soit /%category%/%postname%/. Cela dit, ajouter la catégorie dans l’URL de vos articles de blog, peut être désastreux pour le référencement naturel de votre site web.

En effet, si par la suite vous modifiez le nom de vos catégories ou migrez un article d’une catégorie à l’autre, il vous faudra mettre en place des redirections 301. Sans quoi, vous multiplierez les erreurs 404. Un très mauvais indicateur pour les moteurs de recherche.

Nous vous conseillons alors de faire au plus simple en structurant vos URLs de la manière la plus simple possible. C’est à dire, uniquement avec le nom de l’article /%postname%/.

Cochez « Titre de la publication ». Afin de différencier les articles de blog à vos pages web, ajouter la mention « blog » dans l’espace texte de « Préfixe des catégories ».

Installer et personnaliser son thème WordPress

Pour créer un site avec WordPress, votre site, celui qui vous ressemble, il va vous falloir l’adapter à vos goûts et votre thématique. Pour ce faire, il va falloir installer et apporter des modifications au thème qui vous correspond le mieux.

L’installer d’un thème gratuit

Pour installer un nouveau thème WordPress, vous devez vous rendre dans le menu Apparence → Thèmes.

Le thème installer par défaut devrait être « Twenty Seventeen ». Vous pouvez découvrir les autres thèmes disponibles en cliquant sur le bouton « Ajouter » en haut à gauche de votre écran.

Depuis cette nouvelle interface, vous avez la possibilité de visualiser un échantillon d’un thème en cliquant sur le bouton « Aperçu ».

Choisir son thème WordPress

Faites le choix d’un thème qui colle avec votre thématique. Cependant, il vous faudra envisager à l’avenir de passer sur un thème premium.

Effectivement, les thèmes premiums offres beaucoup plus de fonctionnalités et sont bien souvent mieux conçu que les thèmes gratuits.

Nous vous conseillons le thème X PRO qui est optimisé pour le référencement naturel et qui offre de nombreuses fonctionnalités avancées.

Personnaliser son thème WordPress

Une fois le thème choisi, toujours dans le menu Apparence → Thème, retrouvez-en haut à gauche, le thème que vous venez d’installer. Pour apporter des modifications à celui-ci, cliquez sur le bouton « Personnaliser ».

En fonction du thème sélectionné, vous avez la possibilité d’apporter plus ou moins de modifications à votre site web.

Prenons l’exemple de « Twenty Seventeen ». Ce thème composé de 8 menus permet de gérer quelques fonctionnalités. Cela dit, bon nombre de ces fonctionnalités peuvent être directement paramétrées via les menus de WordPress.

Modifier son thème WordPress

Néanmoins, il vous faut passer par le thème pour modifier quelques éléments d’apparence. Pour le reste, préférez apporter les modifications directement via l’interface native de WordPress.

Plugins indispensables pour créer un site avec WordPress

Un plugin, ou extension en français, est un module qui se greffe à votre site web afin d’enrichir ses options et ses fonctionnalités. Il en existe des milliers pour répondre à tout type de besoin. Voyons quels sont les plugins indispensables pour créer un site WordPress qui cartonne !

Really Simple SSL

Really Simple SSL détecte automatiquement les réglages de votre site web et le configure pour fonctionner en HTTPS.

Lors de votre commande passée chez OVH vous avez réservé un certificat SSL, ce plugin s’occupe de passer votre site en HTTPS.

Il vous suffit d’installer Really Simple SSL et de l’activer en un clic.

iThemes Security Pro

Votre site web a besoin d’une stratégie de sécurité. WordPress alimente actuellement plus de 25% de tous les sites web, il est donc devenu une cible facile pour les pirates informatiques malveillants.

L’extension iThemes Security Pro est utilisée pour résoudre les problèmes courants de sécurité. En ajoutant une couche de protection supplémentaire, iThemes Security Pro vous offre la tranquillité d’esprit en empêchant les logiciels malveillants de pénétrer dans votre système.

Yoast SEO

Ce plugin est l’un des plus populaires sur WordPress, il permet de mettre en place de nombreuses fonctionnalités. Yoast SEO participe grandement à l’optimisation du référencement naturel de votre site web.

Parmi les fonctionnalités proposées par Yoast SEO on retrouve :

🔍 L’analyse SEO – elle vous donne un certain nombre d’informations sur le SEO Friendly de votre page ou article de blog.

Yoast SEO analyse optimise le référencement naturel

👀 L’analyse de lisibilité – elle vous permet de vérifier la lisibilité de votre contenu, notamment grâce au Test de lisibilité Flesch qui attribuera à votre page ou article une note de 0 à 100.

Analyse de visibilité avec Yoast SEO

Cette extension est utilisée tant par les débutants que par les experts en SEO. Elle fait incontestablement partie des plugins indispensables !

Redirection

Ce plugin permet de créer des redirections 301 pour éviter les erreurs 404.

Vos visiteurs tombent sur une erreur 404 quand ils tentent d’accéder à une page qui n’existe plus ou dont l’URL a été modifiée.

De ce fait, avoir beaucoup d’erreur 404 renvoi une mauvaise image de votre site auprès de vos visiteurs et des moteurs de recherche. Le référencement naturel de votre site web peut en être impacté.

Pour pallier à ce problème, il vous faut rediriger vos pages supprimés et les URLs modifiées.

Le plugin Redirection vous permet de créer des redirection 301 pour rediriger les mauvaises 404.

🎯 Note d’action – Vous aurez toujours des erreurs 404, le but n’est pas de les éradiquer mais de rediriger celles qui peuvent l’être. Notez, qu’il ne faut pas pour autant abuser des redirections 301.

Wp Super Cache

La mise en cache est un aspect critique de la performance de votre site web, étant donné qu’elle peut grandement améliorer les temps de chargement de vos pages.

Le plugin de mise en cache Wp Super Cache crée une version statique de votre site quand un utilisateur le visite. Cette version lui sera servi lorsqu’il visitera à nouveau votre site web.

Grâce à ce cache, votre site charge plus rapidement pour vos visiteurs réguliers.

Custom 404

Le plugin Custom 404 permet de créer et customiser une page 404. Une pratique essentielle pour inviter les visiteurs égarer à retrouver leur chemin.

Broken Link Checker

Broken Link Checker est un plugin qui recherche dans votre site les liens cassés. Il vous signale les liens interne et externes qui ne mènent plus au contenu attendu.

Vous pouvez ainsi apporter des modifications directement depuis son interface.

🎯 Note d’action – Un nombre trop important de liens brisés peut envoyer un mauvais signal aux moteurs de recherche.

GAinWP Google Analytics Intégration for WordPress

L’extension GAinWP Google Analytics Integration for WordPress intègre facilement le suivi de Google Analytics et les rapports de tableau de bord dans votre site web.

Il a été créé à partir du plugin Google Analytics Dashboard pour WordPress (GADWP) afin de maintenir une intégration Google Analytics simple et directe.

Ce plugin va rapidement devenir une obsession pour vous. Il vous apportera toujours les informations liées à la fréquentation de votre site internet.

ShortPixel Image Optimizer

ShortPixel Image Optimizer est un plugin de compression d’image facile à utiliser, complet, stable et fréquemment mis à jour.

Vos nouvelles images seront automatiquement redimensionnées et optimisées à la volée. ShortPixel Image Optimizer est compatible avec n’importe quelle galerie ou plugin de e-commerce.

Améliorer le référencement de son site web, c’est aussi réduire le poids de ses images.

En effet, des images trop lourdes peuvent considérablement impact vos temps de chargement. Un critère important pour Google et les autres moteurs de recherche.

Conclusion : Comment créer un site avec WordPress

Dans cet article nous avons vu étape par étape comment créer un site avec WordPress.

Toutefois, nous avons fait que vous donner les bases. C’est votre investissement personnel et pragmatisme qui détermineront la réussite de votre site web.

Le chemin est long et semé d’embuches mais WordPress vous ouvre le champ des possibles avec son interface fonctionnelle et facile à prendre en main.

De plus, les nombreux plugins disponibles gratuitement via le menu « Extension » vous simplifient grandement la tâche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *